Harraga

Pense à ta maman !

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Il devait se RENDRE EN Italie via la Libye

Envoyer Imprimer PDF

Un autre convoi de réfugiés syriens a été intercepté, hier, par les unités de la Gendarmerie nationale, à 50 km de la ville frontalière de Debdeb dans la wilaya d’Illizi. Les réfugiés syriens au nombre de 30, dont 5 enfants, étaient à bord d’un bus de transport de voyageurs, en provenance de la wilaya d’Ouargla, passant par la ville de Hassi-Messaoud, avant d’être interpellés par les éléments de l’unité de la sécurité routière mobilisés dans le cadre d’un plan de contrôle et de surveillance, mis en place suite au démantèlement d’un réseau international de passeurs de réfugiés syriens à Oued Souf. Sur instruction du procureur général, les réfugiés ont été auditionnés par les gendarmes sur leur provenance. Les premières investigations ont fait ressortir que ces derniers tentaient de rejoindre la ville libyenne de Ghadamès, via les frontières terrestres algériennes. Ils étaient hébergés, en famille, dans des hôtels au centre-ville dans des wilayas du Sud-Est, notamment à Oued Souf et Ouargla. Ils seront ensuite transportés vers Debdeb pour rejoindre la Libye, puis par voie maritime, à bord d’embarcations de fortune, jusqu'à Lampedusa. C’est le second réseau syrien d’immigration clandestine démantelé en l’espace d’une semaine.

 

Qui est en ligne ?